1. La révolution sécuritaire (1976-2012)

    Nous sommes entrés dans un processus révolutionnaire de radicalisation du contrôle social et de mutation du droit pénal.

    Quadrillage des quartiers populaires, vidéosurveillance omniprésente, contrôle accru des communications et des déplacements, chasse aux marginaux et aux sans-papiers, inflation des gardes à vue et des incarcérations, alourdissement des peines, généralisation des mesures de sûreté : nous sommes entrés dans un processus révolutionnaire de radicalisation du contrôle social et de mutation du droit pénal. Il débute avec la rédaction du rapport Peyrefitte, se poursuit avec la politique de la ville des années 80 et la « guerre » contre les violences urbaines des années 90, trouve son apogée avec la profusion des lois liberticides de la décennie 2000 pour se stabiliser provisoirement avec le retour de la gauche. Comment expliquer cette escalade ? L’option sécuritaire n’est pas une réponse à une prétendue montée de la délinquance mais au délitement du tissu social et économique. Le recours à l’option punitive est un moyen pour l’État de reprendre la main en réaffirmant sa souveraineté face à une crise qui le met en échec d’autant plus crûment que les politiques économiques échappent à son contrôle en s’internationalisant. L’autoritarisme est ainsi le pendant de la libéralisation de l’économie et de l’érosion de l’État providence que connaissent nos sociétés occidentales depuis la fin de la période keynésienne.

    [Des apports annexes sont proposés en bonus dans la version numérique de l'ouvrage, et dans l'extrait à consulter gratuitement].


    Nicoles Bourgoin

    liens utiles

    > Blog de Nicolas Bourgoin http://bourgoinblog.wordpress.com/

    > Champ pénal http://champpenal.revues.org/

    > Blog de Laurent Mucchielli http://www.laurent-mucchielli.org/

    Lire un extrait



    Sommaire : La révolution sécuritaire (1976-2012)


    Pages 1 à 16
    Avant-propos
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 17 à 32
    CHAPITRE PREMIER. État des lieux -Qu’est-ce qu’une politique pénale ? - L’esprit du modèle sécuritaire - Les politiques sécuritaires ne sont pas socialement neutres - Prisons, toujours plus ? - La fabrique des délinquants : le circuit du recrutement des condamnés
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 33 à 88
    CHAPITRE II. Du Rapport Peyrefitte au Rapport Bauer ou comment la question sociale a été reformulée en question pénale
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 33 à 38
    1. Le premier choc pétrolier et le Rapport Peyrefitte : Surveiller, punir... et détecter– L’invention du sentiment d’insécurité – La loi Sécurité et Liberté
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 39 à 45
    2. Naissance d’une politique sécuritaire de gauche (1981-1993)– Bref intermède progressiste (1981-1986) – L’État animateur : la gauche et la politique de la ville (1982-1993) - L’IHESI : produire une pensée raisonnée de la sécurité (1989-2004)
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 46 à 67
    3. Les républicains au pouvoir : l’alignement idéologique du Parti Socialiste (1995- 2001) -Liberté, Egalité,... Sécurité ! – Le colloque de Villepinte ou le refus de « l’excuse sociologique » – La police de proximité et les Contrats Locaux de Sécurité : prévenir, dissuader, réprimer – Les marchands de peur – Accélérer le cours de la justice : le Traitement en Temps Réel – Le traitement pénal des violences scolaires – L’invention des « violences urbaines » – 2001, l’Odyssée de la Sécurité
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 68 à 75
    4. À droite toute ! Durcissement de la crise... et de la répression (2002-2012)Un contrôle social local et transnational – La culture du résultat - Le démantèlement programmé de la justice : la réforme du Code de Procédure Pénale – La guerre contre les délinquants : le discours de Grenoble (30/07/2010)
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 76 à 88
    5. Glissements progressifs vers le tout sécuritaire
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 89 à 130
    CHAPITRE III. La construction politico-médiatique de la préoccupation sécuritaire
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 89 à 95
    1. La fabrication de l’insécurité -Une vision policière et bourgeoise de l’insécurité – Médiatisation de l’insécurité et opinion
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 96 à 130
    2. Les visages de l’ennemi intérieur -La construction sociale du terrorisme - Comment fabriquer un ennemi intérieur ? L’exemple de l’ultra-gauche – L’islamiste : politiques sécuritaires et néo-colonialisme – NPNS et le racisme post-colonial – La criminalisation de l’immigration – Le « jeune de banlieue » – Sus aux mineurs ! l’abandon progressif du modèle protectionniste – Le prédateur sexuel
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 131 à 150
    CHAPITRE IV. Le mythe de la « montée de la violence »
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 131 à 138
    1. La mesure de la violence -La violence n’est qu’un mot – Le point de vue des victimes – ... et des agresseurs – La source policière : pauvreté et excès – Les sources judiciaire et pénitentiaire : deux poids, deux mesures
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 139 à 150
    2. Baisse tendancielle de la violence par homicide -Les homicides selon les sources sanitaire et judiciaire – La « montée de la violence », un discours idéologique – Jeunesse se passe - Les étrangers de moins en moins « délinquants » – La pacification des mœurs, un processus toujours à l’œuvre
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 151 à 186
    CHAPITRE V. Politiques sécuritaires et capitalisme
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 151 à 158
    1. Cycles économiques et répression -Croissance et nouvelle Défense sociale – Crise économique et ethos punitif – Pourquoi une guerre contre les pauvres ?
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 159 à 168
    2. Les nouvelles méthodes de contrôle social -Le panoptisme social – Le Rapport Bauer : Déceler, Étudier, Former – Les nouvelles techniques de sécurité
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 169 à 172
    3. Idéologies sécuritaire et néo-libérale : un air de familleTournant libéral et tournant sécuritaire – Est/Ouest : l’archipel carcéral
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 173 à 186
    4. Vers un État policier -Une redéfinition des missions de la police – Une justice aux ordres... de la police – Le rêve d’une police sans justice : la sécurité intégrée – La garde à vue, instrument du pouvoir policier
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 187 à 191
    BILAN ET PERSPECTIVES. Politique sécuritaire, politique de classe
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 192 à 193
    Processus sécuritaire et fascisation
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 194 à 200
    Vers un État totalitaire
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Pages 201 à 244
    La guerre antiterroriste contre l’État de droit
    [Version PDF gratuite pour les abonnés BN] - [Acheter cet article - 3€]

    Niveau de lecture requis


    Recommandation de lecture par formateurs / enseignants


    Recherche simple / Recherche avancée dans la bibliothèque numérique